Le célèbre tableau des Tournesols de Van Gogh saccagé par des militantes écologistes à Londres [Actualité]

Photo du tableau populaire de Van Gogh les Tournesols
Photo du tableau populaire de Van Gogh les Tournesols - Wikimedia - Sailko

Agrandir l'image


Ce vendredi 14 Octobre 2022, deux militantes écologistes du mouvement Just Stop Oil, ont jeté de la soupe à la tomate sur le chef d'œuvre de Vincent Van Gogh. Sur les images relayées par les médias, l’équivalent de deux boîtes de conserve ont été jetées par les militantes sur le tableau, avant de se coller les mains au mur. Ce dernier était cependant protégé par une vitre.

Un mouvement écologiste qui lutte contre l'utilisation du pétrole



Le mouvement dans lequel les deux militantes font partie est un groupe activiste du climat au Royaume-Uni. Par conséquent, les deux militantes écologistes revendiquaient, comme le nom de leur mouvement l’indique, l’arrêt immédiat de tout nouveau projet pétrolier ou gazier.
Ces deux jeunes femmes (20 ans et 21 ans), sont arrivées au National Gallery de Londres le 14 Octobre 2022 en fin de matinée, dans l’intention de sensibiliser à la cause environnementale.
Filmées, elles sont arrivées au musée dévoilant un t-shirt avec floqué “Just Stop Oil”. Sans attendre, elles ont jeté leurs boîtes de conserve sur le tableau et se sont collées les mains directement après sur le mur : “L’art vaut-il davantage que la vie ? (...) La crise de la vie chère et la crise climatique sont provoquées par le pétrole et le gaz !”.

Un tableau de Van Gogh a plus de 84 millions de dollars



Les images de la vidéo de l’attaque des Tournesols ont été visionnées sur twitter plus de 50 millions de fois. Le tableau étant estimé à plus de 84 millions de dollars, était protégé par une fine vitre. Il a pu être de nouveau exposé en fin d’après-midi, le musée déclarant “que des dégâts mineurs” sur le cadre mais que la toile était toutefois restée “intacte”.
Quant aux militantes écologistes, arrêtées après leur action, ont comparu peu de temps après devant un tribunal. Elles étaient accusées pour un montant inférieur à 5000 livres (soit environ 5800 euros). Toutefois, le tableau n’ayant pas été endommagé, elles ont plaidé non coupable et le juge les a relâchées à la condition qu’elles n’entrent dans plus aucune galerie ni aucun musée. Le juge leur a aussi interdit d’utiliser de la peinture ou des substances adhésives dans les espaces publics.
Ce n’était pas la première fois que des militants de Just Stop Oil ont été condamnés à la prison pour leurs actions de protestation.

Source : Le Monde

Dernière modification : 08/11/2022 - 17:15
Elizabeth WilsonElizabeth Wilson

Suggestions